#1: Vivre en Chine et apprendre le chinois mandarin [2]

Dans ce premier épisode du Podcast de LingQ en français, Alex de Chinois Tips nous parle de son expérience en Chine. Vous allez découvrir la grande différence entre la Chine et la France, la chose qui manque le plus aux Français qui vivent à l’étranger, pourquoi les Chinois aiment autant la France et encore plein d’autres choses passionantes…

Avant, c’était pas forcément facile, maintenant ça va tu peux..

L’idéal c’est les double sous-titres.

Oui, c’est bien ça.

Et tu peux faire ça via des applications qui permettent justement de débloquer les sous-titres Netflix.

Ah oui? Tu peux? Je ne le savais pas.

Ah oui, en fait, ça dépend dans quel pays tu te trouves.

Mais suivant le pays où tu te trouves, tu aura différents sous-titres

Donc du coup, par exemple, si tu es en Inde.

et du coup, tu vas te retrouver avec des sous-titres en tamoul etc.. Donc c’est…

Il faut mettre double sous-titres, genre des sous titres en français et en anglais.

Tu peux, oui, il y a des extension chrome qui permettent de faire ça, tu les cherches et tu va les trouver

Et tu aura les deux en fait, donc c’est super du coup.

Ça c’est l’idéal.

J’aimerais revenir vers ton apprentissage du chinois.

Est-ce que ça a été quelque chose de très difficile pour toi?

Parce que le chinois pour les français c’est un peu une langue qui paraît vraiment insurmontable.

Et quel est ton retour par rapport à ça?

Moi, mon retour c’est comme tout le monde, je pensais que ça allait être très très difficile.

Parce que c’était la langue réputée la plus difficile dans le monde, en tout cas pour les français.

Après, ça dépend de ta langue maternelle bien sûr.

Mais pour les français on va dire que le chinois c’est quand même bien éloigné dans l’arbre des langues.

Au début j’avais l’appréhension de me dire que ça allait être très difficile.

Et c’est pour ça que j’ai commencé d’une façon très douce.

C’est à dire qu’au début je commençais juste par écouter un podcast, et un podcast très facile.

Je ne sais pas si les gens connaissent ça s’appelait Michel Thomas.

Je ne sais pas s’il y a un dans notre langue ou pas.

En tout cas ils ont un podcast pour apprendre le chinois qui est très très orienté débutant.

Avec un rythme très lent et c’est sous forme d’audio de 20 minutes à peu près.

Et tu ne peux pas vraiment échouer, en fait, c’est ça qui m’a donné confiance.

Après, de petit en petit, d’étape en étape, j’ai augmenté la difficulté.

J’ai cherché des ressources qui étaient plus difficiles.

Et j’ai pris confiance, tu vois, et j’ai pris goût à l’apprentissage.

Mais au début, vraiment, je me souviens très bien que j’avais toujours peur d’abandonner.

En me disant que c’était trop dur.

Et donc l’astuce que je donnerais aux gens c’est de commencer de façon très simple et calme quoi!

De ne pas y aller à fond, ne pas y aller à quatre heures par jour ou quoi!

Juste un podcast, voilà! Et prendre goût à la langue et surtout essayer de pratiquer au maximum.

Moi, le truc qui m’a beaucoup aidé au début, c’est d’avoir des amis chinois avec qui parler.

Donc, ça te motive, tu vois, tous les jours ou toutes les semaines quand tu les vois.

Tu as des trucs en plus que tu sais dire.

Ça c’est important pour la motivation.

Ça t’a pris combien de temps pour passer d’un niveau…

Enfin, du coup, tu étais vraiment débutant en chinois quand tu es arrivé en Chine.

Ah, non, quand je suis arrivé en Chine, j’avais commencé le chinois en France.

Pendant à peu près un an.

Mais j’ai commencé très très cool, c’est à dire juste 20 minutes par jour, c’était pas ouf!

Juste très cool et c’est après en Chine, une fois que je suis arrivé en Chine

Je me suis mis à plein temps sur la langue ou là par contre, oui, j’ai bourriné hardcore quoi!

Mais j’ai fait que ça pendant un an et demi, mais vénère, genre, à fond, 8 heures par jour!

Mais au début c’était ultra cool pour vraiment prendre goût

Déjà, voir si ça me plaît, voir à peu près les objectifs que je pourrai atteindre ou pas.

Donc, c’était vraiment très très doux comme rythme.

D’accord et maintenant du coup tu es vraiment courant en chinois mandarin?

C’est au moins une langue qui est naturel pour toi?

Non, non, non, pas du tout!

Il y a plein de situations ou je ne comprend pas, surtout qu’en Chine, il y a plein de dialectes en plus.

D’accord.

Il y a plutôt des accents on va dire, parce qu’ils parlent tous mandarin mais ils ont tous un accent différent.

C’est un peu comme en France entre les gens du Sud et du Nord.

Mais en Chine c’est un peu plus prononcé parce que c’est plus grand.

Donc, ils ont tous des accents mais je suis pas… On va dire que j’arrive toujours à comprendre

Si tu me mets dans une conversation avec des gens que je connais pas

Et que j’ai pas de préparation particulière

Il me faut vraiment une concentration à 100% pour tout comprendre.

Je peux le faire, mais je ne peux pas faire ça toute la journée, tu vois?

D’accord.

C’est pour ça qu’il y a encore plein de trucs que je ne comprends pas, notamment à l’écrit.

Je ne vais pas aller lire, par exemple, des journaux économiques tous les jours.

Mais, voilà, si tu me donnes, on va dire, 100% de concentration je vais y arriver quand même.

En devinant les mots qui manquent avec le contexte et tout, je peux y arriver.

Voilà! C’est mon niveau actuel.

D’accord, super! Et est-ce que, du coup, ta femme a appris le français avec toi?

Ou elle connaissait déjà le français un peu avant?

Elle connaissait déjà avant.

Moi, j’ai été catégorique avec elle; je ne suis pas son prof.

Si tu veux apprendre le français [Inaudible]

Et de même, tu n’es pas ma prof de chinois.

Genre, je n’attends pas de toi que tu me m’apprenne le chinois.

Bien sûr, on s’apprend des mots de temps en temps mais c’est plus par le contexte, tu vois?

Donc, elle connaissait déjà avant, elle l’avait appris en France pour ses études

Et moi je connaissais le chinois avant aussi par mes études aussi et par moi-même en l’occurrence.

Est-ce que pour les chinois le français est une langue très difficile?

Je dirais, oui, effectivement, c’est aussi difficile

Au moins autant que pour nous quand on apprend le chinois

Mais eux ils ont un gros avantage c’est qu’ils apprennent tous l’anglais à l’école

Et forcément tu as une passerelle entre l’anglais et le français

qui est plus simple à faire que nous directement du français vers le chinois.

Donc, ils ont tous cet avantage là en général que nous on a pas malheureusement.

Et est-ce qu’il y a beaucoup de gens qui apprennent le français en Chine?

Oui, je dirais de plus en plus.

C’est une langues qui a la cote quand même.

Surtout depuis que l’anglais a un peu baissé en popularité en Chine.

Tu sais qu’il y a de la tension entre les États-Unis et la Chine.

D’accord.

Et le Gouvernement chinois veut mettre moins l’accent sur l’anglais.

Ce qui est bon pour nous en France puisque du coup le français monte.

et oui, donc, je dirais que le français est, on va dire…

La troisième langue que les chinois apprennent le plus après l’anglais et le japonais.

Ils ont quand même les deux..

l’anglais et le japonais ça reste, quand même, les deux langues qu’ils apprennent le plus

L’anglais pour la raison évidente que c’est la langue internationale

Japonais parce qu’ils ont des facilités à apprendre le japonais, notamment à l’écrit

Et ensuite s’ils veulent apprendre une autre langue; souvent c’est le français.

D’accord. J’ai l’impression qu’il y a toujours une fascination des chinois pour la France.

Ils ont toujours été attiré par la culture française etc.. Est-ce que c’est vrai ou c’est un cliché?

Non, non, c’est vrai et tant mieux pour nous j’ai envie de dire.

Mais, oui, c’est vrai c’est un peu comme les japonais tu sais…

Il y a le syndrome de Paris, je ne sais pas si tu as déjà entendu parlé…

Oui, je connais un petit peu.

Est-ce que tu peux expliquer ce syndrome pour les auditeurs étrangers?

Le syndrome de Paris, c’est que tu te projette une image de la France qui n’est pas réaliste.

Et quand tu vas en France pour la première fois de ta vie.

Tu te rends compte que paris c’est pas comme sur les cartes postales.

que ça sent pas bon, que les rues sont sales, que les gens ne sont pas polis.

Donc, tu es un peu déçu, donc, ça te met en état un peu dépressif.

Mais, oui, effectivement, ils ont cette fascination pour la France.

Notamment pour les produits français; on va dire le savoir vivre à la française; c’est surtout ça.

D’accord.

Le savoir vivre à la française, c’est à dire qu’en France, on met l’accent sur la qualité de vie.

Les vacances c’est important; après le travail, c’est important de se reposer

ou de profiter des after-work à la française par exemple.

Tout ça, c’est un truc à la cote; et bien sûr les produits français, je pense au luxe en particulier.

Et tout les produits de beauté qui font que…

Oui, les chinois nous aide à faire pas mal tourner l’économie française finalement.

D’accord. Donc, la France a de l’avenir en Chine.

Voilà! De plus en plus. En tout cas c’est un pays qui a une bonne réputation.

Donc, on va dire que ça abonne à un avenir radieux en tout cas.

Ça c’est sûr!

D’accord. Je le vois, parce que moi je suis de Bourgogne

Donc, la Bourgogne pour les auditeurs qui ne la connaissent pas.

C’est une région qui est très connue pour le vin, “le vin de Bourgogne”.

Et il y a beaucoup de chinois justement qui investissent dans les vignes de Bourgogne pour le vin etc.

Oui, le vin français a la cote partout dans le monde je crois.

Alors, je ne sais pas dans monde entier mais en tout cas en Chine ça a plutôt la cote c’est sûr, effectivement.

Et en plus il y a de plus en plus de chinois qui achètent des châteaux en France

Des châteaux? D’accord.

Des château, oui.

Tu as des milliardaires chinois qui sont venus acheter le château de je ne sais pas où à Bordeaux.

Il y en a de plus en plus.

En maison secondaire.

Une maison pour les vacances quoi!

Je pense que c’est pour ça, c’est pour un peu acheter, ce que tu dis, cette qualité de vie à la française.

Cette image de la France à l’étranger etc.

Le savoir-vivre à la française est quelque chose qui est réputé.. Les études aussi ont la cote.

C’est pas que la France, il faut quand même se remettre dans le bon contexte.

C’est l’Europe en général.

D’accord.

Mais, oui, la France est parmi les destinations possibles, tu vois?

Je dirais que la première c’est le Royaume-Uni parce qu’ils parlent anglais forcément.

Et ensuite c’est la France avec tous les pays nordiques.

Donc, Danemark, Finlande, Suède et aussi pas mal l’Allemagne.

Il y a beaucoup de chinois qui vont là bas pour faire leurs études.

Donc, ce n’est pas que le savoir vivre, tu vois?

C’est aussi toute cette qualité d’éducation, qualité de vie qui valorise beaucoup en Chine.

D’accord.

Et selon toi, quel est la plus grande différence de mentalité

Entre la France ou les français et la Chine et les chinois?

La chose qui te choque le plus, vraiment, la plus grande différence pour toi?

Pour moi, là on parle beaucoup plus dans le politique du coup.

D’accord.

Moi, en tout cas d’un point de vue français ce qui me choque le plus c’est ça, c’est la politique.

C’est qu’en fait la Chine d’un point de vue français on pourrait la voir comme un pays d’extrême droite.

Alors qu’en France, même si il y a des changements de Gouvernement tous les 5 ans.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s