#4: Traverser l’Europe à vélo [3]

Dans ce nouvel épisode du Podcast de LingQ en français, Laya nous parle de son incroyable voyage à vélo à travers l’Europe. Vous allez découvrir pourquoi le vélo est un des meilleurs moyens de locomotion quand on voyage, l’itinéraire à vélo de Laya, ses pires et ses meilleurs souvenirs, ses meilleurs conseils pour les filles qui souhaitent voyager en solo et beaucoup d’autres choses passionnantes…

Oui, c’est ça! C’est ça! Et puis c’est aussi comment on les aborde.

Je suppose qu’il y a des situations qui peuvent être un peu.. pas dangereuses, mais malfaisante ou pas très agréable.

Mais si… Se braquer trop aussi, ça pousse l’autre à se braquer, du coup, d’essayer d’arrondir les angles.

“Tout va bien, ça va aller” et de partir dans ce moment là, ça aide pas mal..

Et je pense que du coup, tu as vécu énormément de choses, donc on a un peu parlé des difficultés et du pire.

Mais quel est ton plus beau souvenir lors de ce voyage ?

Alors, mon plus beau souvenir c’est…

Je pense que je n’ai pas “un” plus beau souvenir parce que vraiment…

Il y a tellement de moments super.

C’est magique,

Mais les rencontres avec les gens, pour le coup, étaient… C’est quelque chose que je n’ai pas l’habitude de vivre

En France en tout cas… Dans ma vie quotidienne.

Donc, quand il y a des gens qui nous arrêtaient

quand j’ai traversé la Turquie, enfin descendu d’Istanbul à Marmaris

avec les deux autres cyclistes, il y a vraiment beaucoup de gens qui nous arrêtaient.

Des fois, on était obligé de dire non, vraiment, on ne veut pas s’arrêter boire le thé avec vous

parce qu’on n’a pas le temps et on vient d’en voire trois!

Avec trois personnes différentes, là il faut qu’on avance

Des fois, on ne faisait pas de kilomètres tellement les gens sont tellement ouverts et bienveillants

Et je pense que ça, c’est dans mes meilleurs souvenirs.

Je suis resté trois ou quatre jours avec une famille turque avant d’arriver ici

Et dès le premier soir, il me disaient tu fais partie de la famille.

Et c’est vrai que d’avoir cet accueil là

chez des personnes qui n’ont aucune obligation de m’accueillir comme ça. C’est… oui..

Du coup, ils parlaient anglais, ils parlaient?

– Non. – Langage de signes.

– Merci Google Traduction. – Goodgle Traduction?

– Oui. – D’accord.

Parce que le langage des signes. Alors..

Un peu, forcément, mais c’est compliqué sur quelques points…

– Oui au bout d’un moment – C’est pas si bon.

Du coup, heureusement, il y avait Google Traduction avec des vieux..

Enfin, tu en avais une, par exemple, qui ne comprenaient pas qu’est ce que c’était Google Traduction ?

Du coup, je m’étais et elle me regardait “Qu’est ce que tu fais avec ton portable?”

Et puis, au fur et à mesure elle s’habituait et puis en fait à la fin

On arrivait à se comprendre, même sans trop l’utiliser, en devinant un peu

– Avec les gestes etc.. – Ouais, c’est ça.

Et je pense que du coup, ce voyage a été une grande leçon pour toi.

Est ce que c’est le cas ? Qu’est ce que ce voyage t’as apporté ?

Je pense de la confiance en moi pour certains aspects en tout cas,

de me dire que quand j’ai un problème, je peux trouver des solutions.

Mais je n’ai pas forcément besoin non plus de me reposer sur quelqu’un

ça ne veut pas dire que je n’ai pas besoin des autres,

parce que je pense qu’on a toujours besoin aussi d’être ensemble, de s’aider et tout.

Mais en tout cas, quand j’ai eu des problèmes et que je me disais “tu ne t’en sortira jamais.”

Pour finir, “j’en suis sortie”

Donc ça, ça m’a quand même bien apporté en confiance et …

Et de… Oui, encore une fois..

Je pense que mon rapport aux autres… d’être peut être plus ouverte

Puis aux opportunités et enfin de dire un peu plus “oui” aux choses qu’on me propose.

De faire des choses que je n’ai pas l’habitude de faire, sortir de la zone de confort.

Ça, ça m’a apporté, même si j’essaye de le faire en général

Je pense que plus on le fait, plus on a envie de faire.

Ça nous pousse du coup…

Oui, je pense que tout ça, enfin, combiné.

Je dirais que ça m’a apporté pas mal oui!

– Super. – C’était cool.

Donc, là aujourd’hui, on est à Antalya et donc tu pars Lundi.

Et quelle est la prochaine destination?

– Alors, là, je vais en Géorgie. – Tu vas en Géorgie, d’accord.

Oui, normalement!

Normalement! Je précise parce que je serais bien resté un peu plus longtemps.

mais ça fait déjà 3 mois que je suis ici. Il faut que je parte parce que…

– Le visa dure 90 jours ? – Voilà c’est ça!

Donc, il va falloir que je parte à un moment ou un autre.

– Et c’est à dire avant le 27! – D’accord.

Donc, il fallait que je trouve un pays où aller.

Et Georgie, pourquoi pas ?

Ça reste un peu loin, là, depuis Antalya, donc il va falloir que je prenne un bus

parce qu’à vélo, j’aurais ni le temps ni l’équipement pour survivre au froid.

Parce que là, il fait quand même…

– Et la Turquie, c’est froid l’hiver. – Oui, oui.

Et là, pour monter, il y a de la neige, enfin…

– Mon duvet il est zéro degré. – D’accord.

ça reste tranquille si tu es au soleil, si tu commences à aller dans des météos un peu plus durs! Non!

J’ai pas envie non plus de risquer des choses ou quoi que ce soit.

Donc je vais partir en bus et je pense passer un peu de temps là bas.

Et est ce que tu penses faire du vélo en Géorgie ou?

Je ne sais pas. Ça dépend de la météo.

Si la météo est bonne, oui, j’aimerais bien, j’aimerais beaucoup!

– C’est gelée la Géorgie! – Oui à ce qui parait.

Ah, j’aimerai trop mais même la Turquie, j’aurais bien aimé continuer à vélo.

Mais là, les dernières nuits où j’ai campé, j’avais froid quand même.

Donc, à partir du moment où la météo est Ok, je serai Okavec mon vélo aussi.

D’accord et donc, Géorgie et ensuite France où tu vas continuer encore?

– Grande question! – Mystère!

Oui, c’est le mystère. Je ne sais pas du tout.

Je prévois vraiment comme… Je n’ai pas prévenu de venir ici.

Je n’avais pas prévu d’aller en Géorgie non plus.

Donc j’improviserai au fur et à mesure.

– Et tu n’a pas de date de rentrée en France ? – Non. Pas du tout!

Super!

Oui, à la base je devais rentrer en Août avec… un peu après ma pote.

– Et puis je ne l’ai pas fait. – D’accord.

– Du coup, j’étends! – D’accord.

Et du coup, je pense que cette histoire a intéressé beaucoup nos auditeurs.

Est ce qu’il y a un endroit où on peut suivre ton parcours ou on peut suivre tes projets, etc?

Oui, j’ai un Instagram qui, à la base, n’est pas du tout pour mon voyage, donc j’ai pas…

Encore une fois, C’est juste un voyage comme ça pour mon propre plaisir.

Mais du coup, vous pouvez me suivre sur mon Instagram.

On pourra aussi mettre, par exemple si plus tard tu crées quelque chose d’autre, etc.

Un lien pour te suivre dans ton voyage, etc.

Carrément! Avec plaisir, et puis je peux répondre à des questions, s’il y a des personnes qui veulent des rencontres

Enfin, moi, ça me fait toujours plaisir de rencontrer des personnes à vélo aussi ou pas à vélo, donc avec plaisir.

On mettra de toute façon tout les contacts dans la description de cette vidéo.

– Donc, si vous voulez contacter Laya! – Hello!

Le contact sera dans la description.

Eh bien merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous partager ton expérience et ton aventure.

C’est une très belle aventure et ça se trouve que ce n’est que le début

– ça se trouve que l’aventure va durer longtemps encore. – J’espère.

Merci à toi et bon courage et à bientôt, j’espère.

Merci.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s