#5: Comment apprendre et enseigner des langues [1]

Dans ce nouvel épisode du Podcast de LingQ en français, Tom nous partage sa vision des langues et nous donne ses meilleurs conseils pour apprendre et enseigner des langues.

Bonjour c’est François.

Et bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de LingQ en français.

Aujourd’hui, je suis avec Tom de la chaîne YouTube: “apprendreunelangue”.

Tom est complètement passionné par les langues étrangères.

Il aime apprendre de nouvelles langues, enseigne le français

et aussi enseigne comment mieux enseigner les langues étrangères.

Dans cet épisode, vous allez découvrir des choses passionnantes

comme par exemple, quel est le problème majeur avec

les méthodes d’apprentissage de langues traditionnelles et comment l’éviter ?

L’histoire étonnante de Tom avec les langues étrangères.

Pourquoi Tom a décidé d’enseigner le français ?

Les meilleurs conseils de Tom pour avoir des résultats avec les langues

et plein d’autres choses passionnantes.

Vous pouvez retrouver ce podcast avec sa transcription directement sur LingQ.

LingQ est une plateforme qui permet d’apprendre les langues naturellement

un peu quand vous avez appris votre langue natale.

Vous pouvez écouter et lire des contenus passionnants de tous les niveaux

et rejoindre des milliers de personnes comme vous qui apprennent une langue étrangère.

N’hésitez pas à partager cet épisode,

à le liker et à le commenter sur YouTube, SoundCloud, Spotify, Apple Podcasts.

Votre plateforme de podcast favorite!

Vous êtes prêts ? Alors c’est parti !

Salut Tom et merci d’avoir accepté mon invitation

pour ce nouveau podcast en français de LingQ.

Alors je sais que tu es passionné par les langues étrangères

parce que tu enseignes les langues étrangères, tu apprends des langues étrangères

et aussi tu enseignes à enseigner des langues étrangères.

Donc vraiment, tu as vraiment une vision globale sur l’apprentissage des langues étrangères

parce que tu es vraiment de tous les côtés.

Et c’est pourquoi j’aimerais te poser cette première question

Est ce que tu penses que la méthode traditionnelle d’apprentissage des langues est la meilleure ?

Merci.

Merci François de m’avoir inviter sur ce podcast.

Alors je pense que sans surprise,

si par méthodes traditionnelles, on pense à la façon dont on enseigne les langues

typiquement dans le système scolaire

ou même malheureusement dans pas mal d’écoles de langues.

Est ce que c’est la meilleure ?

Eh bien probablement “non” sur beaucoup de critères

puisque la réalité, c’est que l’objectif de la plupart des gens qui apprennent une langue

c’est d’être capable de faire des choses dans la langue

Donc, c’est d’être capable majoritairement de parler, de comprendre..

d’écrire dans une certaine mesure et de lire…

Et malheureusement, en fait les systèmes traditionnels pour plein de raisons différentes.

Et aussi…

Il y a des raisons pour lesquelles les langues sont enseignées de cette façon à l’école.

C’est parce que si les méthodes efficaces

sont parfois un peu difficiles à mettre en place sur un système à cette échelle.

Donc non, ce n’est pas le plus efficace.

Mais je pense qu’on va parler de meilleures méthodes pour apprendre les langues.

Certainement, on va parler de ces méthodes parce que c’est vraiment quelque chose qui me passionne.

De mon côté, je sais que toi aussi tu es passionné par ces méthodes

Ce que j’appelle les méthodes d’apprentissage alternatives entre guillemets.

Mais avant de partir sur ces questions, est ce que tu pourrais nous dire…

Pourquoi tu es passionné par les langues étrangères ?

Comment tu es tombé dans les langues étrangères ?

Si je peux dire ça comme ça.

Oui, c’est une bonne question.

À l’école, je n’avais pas vraiment d’intérêt pour les langues étrangères.

J’étais plutôt nul

mais j’étais plutôt nul en tout, ce qui est une chance dans ma vie

Puisque en fait je ne suis pas une personne plutôt chiffres, plutôt lettres.

Je sais que ces constructions là ne sont pas très utiles quand on veut apprendre quelque chose.

J’ai… Oui, j’aimais bien voyager

Donc, l’anglais est venu rapidement comme quelque chose dont j’allais avoir besoin.

Mais mon parcours n’était pas du tout axé sur les langues au début.

Et puis j’ai rencontré une fille

qui parlait, je crois cinq, quatre ou cinq langues couramment.

Ça m’a juste vraiment impressionné et inspiré et je me suis juste dit

Eh bien en fait, je ne sais pas… Enfin, je ne savais pas trop quoi faire de ma vie.

Je me suis juste dit je vais faire ça, je vais apprendre des langues.

Et donc j’ai changé mon parcours à l’université et j’ai appris…

le russe à l’université, mais c’était à l’université.

Donc j’ai surtout appris le russe tout seul

parce que c’était comme on a dit avant, pas très efficace pour apprendre la langue.

Et puis là dessus en fait, je pense que c’est un peu comme pour toi.

J’avais du mal à apprendre beaucoup de choses et j’étais un peu… en fait…

Malheureusement, c’est presque un problème pour moi systématiquement à questionner toutes les façons d’enseigner

À me demander qu’est ce qu’on fait, pourquoi on fait ça ?

C’est quoi le raisonnement derrière?

Et à rejeter en fait, tout ce qui était établi sans que je le comprenne ?

Et donc j’avais un côté un petit peu vengeance personnelle avec les langues.

Je voulais absolument expérimenter, trouver des moyens d’apprendre plus rapidement

Et après aider les gens à apprendre des langues plus rapidement.

Et donc je me suis concentrée surtout sur…

En fait, je ne suis pas un grand polyglotte, je ne parle pas plein de langues.

Quand on me demande combien de langues je parle, je dis deux

parce que je préfère éviter les conversations sur…

“mais tu ne parle pas vraiment cette langue” et tout ça…

J’ai appris vraiment que ce qui m’intéresse, c’est la phase de rien, jusqu’aux premières conversations

où on se sent à l’aise parce qu’en fait, c’est le vrai problème qu’il y a dans les langues.

Pour la plupart des gens…

C’est ce démarrage, de passer de zéro à des conversations intéressantes.

Et parce que, à mon avis, c’est pas très difficile, c’est pas très complexe.

Donc voilà, un petit peu mon histoire avec les langues.

Et pourquoi tu as décidé d’enseigner des langues étrangères, notamment le français ?

Alors il y a eu plusieurs choses en même temps.

J’ai… Après ma licence de russe.

Du coup, j’avais appris le russe un peu

et je voulais faire des choses sur Internet.

Je voulais créer des projets, je voulais… et donc je me suis mis un petit peu…

J’ai acheté un site en fait, qui existait déjà,

qui s’appelle apprendre le russe.

Non! comment il s’appelle? Le russe facile! Qu’est ce que je raconte ?

Apprendre une langue c’est un autre truc…Le russe facile…

D’accord, si j’oublie le nom de mon site, ce n’est pas super.

Et puis j’ai commencé à faire un peu des articles dessus, ça m’a vite lassé.

Honnêtement, le Russe n’était pas la langue qui m’intéressait le plus…

À ce moment là, j’avais déjà acheté..

J’étais parti en Allemagne, je travaillais à distance

Et à côté, j’ai commencé à enseigner le français sur italki.

Donc il y a une plateforme pour apprendre les langues étrangères avec des tuteurs.

Et j’avais oublié comment on faisait

Donc, je me suis mis juste a essayé de voir ce que voulaient les gens et comment je pouvais leur apporter.

Et c’est surtout ça. Et après, sur ma chaîne YouTube

J’ai documenté des projets dans lesquels j’apprenais d’autres langues

pour montrer ma méthodologie et ce que je faisais, les résultats au final…

Super.

En fait, on a un peu tous le même parcours parce que là tu es le quatrième intervenant sur ce podcast

et à chaque fois, c’est un peu la même histoire quand on parle des langues

c’est que ça part tout le temps d’une déception ou d’un échec scolaire avec les langues étrangères.

Et on a ensuite une espèce de revanche.

On essaie, de vraiment de trouver une méthode plus efficace.

On essaye d’avoir plus de résultats, vraiment pour avoir une revanche sur ces échecs scolaires avec les langues étrangères.

Donc c’est intéressant parce que moi aussi c’est mon parcours.

Un peu comme toi, c’est que j’étais nul, j’étais un peu nul en tout,

un peu comme toi à l’école et surtout en langue étrangère.

J’ai eu 6 sur 20 en anglais je crois,

et 5 en espagnol au bac, donc j’étais particulièrement nul.

Et c’est en fait quand je suis partie…

Et c’est un peu comme toi. C’est comme ton parcours. Je suis parti à l’étranger et là j’étais en Ukraine.

Je suis parti faire un volontariat en Ukraine et là je suis tombé sur plein de personnes

de personnes de pays de l’Est qui parlaient deux, trois, quatre ou cinq langues.

Et moi, j’ai vraiment eu honte. Tu sais, je me suis dit

je suis, attends, moi, tu vois, je parle qu’une langue.

Ils parlent quatre, cinq langues

Et c’est à cause de ça que je me suis vraiment pris de passion pour les langues étrangères.

Alors quelle a été pour toi…

La plus grande difficulté que tu as eu avec les langues étrangères ?

Ouch !

C’est une bonne question.

C’est une bonne question.

Je pense que la plus grande difficulté, ça a été à l’école, en fait.

Où peut être après à l’université. Je pense qu’à l’école,

ce n’était pas tellement ça parce que je n’avais pas vraiment de motivation.

Je pense qu’à l’université, là, il y a eu une vraie déception puisque je voulais vraiment apprendre le russe.

Mais en fait, on apprenait de la grammaire.

Et comme tu le sais, la grammaire du russe, c’est juste interminable.

C’est juste un truc hyper compliqué.

Donc, si on veut maîtriser parfaitement la grammaire avant de parler, c’est la pire langue en fait..

C’est interminable. On ne peut pas faire une phrase

Il faut réfléchir à plein de choses.

Et je me souviens qu’il y avait des natifs dans notre classe, donc on était en deuxième année.

Il y avait des natifs avec nous. Donc déjà ça montre qu’il y a un problème de niveau dans les classes

Et que aux examens, aux contrôles les natifs n’avaient pas 20 sur 20 en fait…

Ils avaient entre 16 et 18. C’était des résultats comme ça.

Et en fait, ça montrait que le système était complètement bancal en fait…

et que la vérité, c’est que pour la plupart, je vais dire un truc, je vais peu être…

Mais pour la plupart des étudiants, pour avoir des notes correctes, on devait tricher en fait.

Et puis, enfin, Il y avait un truc qui n’avait aucun sens

mais qui était aussi un petit peu mélangé avec l’enseignement classique des langues

et aussi un petit peu de culture russe où bon…

je ne sais pas, peut être qu’il y avait des choses…

Et donc pour moi, c’était super décevant parce que je voyais bien que les profs

étaient là pour nous donner des exercices de grammaire, des examens de grammaire,

mais n’avaient aucune attente sur le fait qu’on puisse parler la langue.

Et en fait, moi, ce que j’ai fait, c’est que je séchais les cours

et je payais des étudiants de russe pour prendre des cours avec eux.

Oui, c’est très…

C’est.. Voilà, c’est le genre d’attitude que j’ai toujours gardé.

Je sèche le cours principal et je fais mon truc à côté.

Et à la fin de la licence, j’étais capable de parler le russe

et j’avais passé six mois en Russie aussi en échange.

Mais en fait, je voyais bien que les profs, même s’ils savaient

mais c’était mes profs responsables qui savaient que j’avais passé du temps en Russie.

En fait, ne pensaient pas que je parlais russe puisque ça n’était jamais arrivé

puisque les étudiants en échange en Russie, ils vont en Russie.

Mais ils prennent des cours en Russie qui sont les mêmes cours en fait…

C’est de la grammaire, donc on parle à tout péter 1 h par jour par semaine.

Donc moi, je suis évidemment dans mon échange.

Je séchais les cours et je passais mon temps avec des Russes

que j’avais rencontrés sur CouchSurfing ou des trucs comme ça pour parler.

Donc je pense que c’était ma plus grosse déception en fait…

Et les plus grosses difficultés, c’est que même en étant motivé en fait..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s